Echos des barbiers

Echos-des-barbiers.jpg

Toute la famille d’ECHOSCoiffure
a l’immense joie de vous annoncer
la naissance de son nouveau-né. 
Oui, oui c’est un garçon. 
Son prénom ? Barbiers. 
 

Un nom qui sonne bien dans la profession, saluant le retour en force d’un métier disparu. Le rasage revient au centre de la coiffure homme, prétexte pour un espace dédié, devenu une source de revenus exponentiels pour les salons.

Les coiffeurs en témoignent dans notre enquête, comme d’un nouveau souffle pour la coiffure. Une autre façon d’exercer.

Désormais, on ne mélange plus les genres. D’un côté  le masculin, de l’autre le féminin. Sans que ce dernier ne l’emporte plus sur le premier. Eh oui dans la coiffure, c’était l’inverse des règles de grammaire. Le féminin (du moins du côté de la clientèle) avait la primauté et les hommes étaient délaissés.

Un juste retour des choses, non ? Cependant, que la gent masculine se rassure, les hommes restent aux postes clés de la profession, comme ailleurs. De ce côté, il y a encore des choses à changer.


Si vous souhaitez recevoir gratuitement en plus d’ECHOSCoiffure, Echos des Barbiers, dédié aux professionnels de la coiffure homme ...



Offrez cet article à votre meilleure amie. Profitez de cette occasion pour lui prouver votre amitié !

newsECHOScoiffure