Men Stories, la marque-univers qui grandit vite

 
menstories-img02.jpg
 

Univers biker et Rock’n Roll

Dans le pavillon 35, les visiteurs mitraillent de leur smartphone une belle américaine, pas toute jeune. Cette star inattendue du Cosmoprof 2017 n’est autre que le pick-up de la marque française pour homme Men Stories.

Sur son plateau, et comme à son habitude : Marc Thibault, artiste de renom (coiffeur, barbier et hairtatoo), infatiguable derrière son fauteuil. Ce binome ambassadeur-vieille caisse est devenu la marque de fabrique de la jeune société de Fréderic Fita, créée en 2015.

Cet univers biker et Rock’n Roll a fait mouche en un clin d’œil. Du haut de ces deux ans, la petite entreprise collabore en France avec 65 grossistes et aligne pas moins de 42 références (rasage, barbe et coiffage). Et se sent déjà à l’étroit dans son siège installé dans les collines d’Allauch, près de Marseille. Plus qu’une société, Men Stories est une famille. « C’est parti d’une amitié avec Marc Thibault et son épouse Christelle, de cette passion pour le métier, confie le pétillant Frédéric Fita. Puis la famille s’est agrandie, venant des quatre coins de la France avec Anaïs de Paris, Cyril de Montélimar, Steeve et Antho de Marseille, Patricia de Grenoble, Pedro de Gap, Stéphane de Bordeaux … »

Présente depuis sa création dans les principaux salons professionnels de France – MCB by Beauté Sélection, Beauté Sélection et Coiffure Beauté Méditerranée – Men Stories veut voir plus loin. « Si l’on veut s’exporter, il y a une étape à ne pas manquer : le Cosmoprof de Bologne », insiste le boss. Préparé comme il se doit, avec produits, catalogues et étiquettes traduits dans sept langues (Allemand, Espagnol, Italien, Anglais, flamand, Arabe, Portugais), Men Stories s’est mis en tête de rayonner au quatre coins de la planète. Avec pour rêve ultime de vivre le rêve américain.

 
menstories-img01.jpg
 

De retour en France, Frédéric Fita a encore plus d’étoiles dans les yeux. Convaincu que l’export est pour demain avec aussi -et c’est encore une belle surprise- l’ouverture du marché asiatique. Il n’oubliera pas pour autant de sortir, quand le moment sera le bon, une autre belle idée de ses cartons : une marque de soin capillaire pour la femme. Avec son propre univers, totalement éloigné de celui de l’homme mais tout aussi percutant. Et en matière d’impact, nul doute, l’homme au pick-up s’y connaît !