L'expertise végétale

 
echos-coiffure-magazine-coaching-marcapar-expertise-vegetale.jpg

ECHOS Coiffure a testé…

Le Stage Expert coloriste végétal
de Marcapar (2 jours)
permet aux pros de la coloration végétale d’améliorer leurs recettes, d’innover et de pousser leurs connaissances toujours plus loin.

À noter : des stages initiation et perfectionnement se font partout en France et des journées de découverte de la marque se tiennent gratuitement dans les salons pilotes.

Par Laure-Emmanuelle Bonilla
Photo : D.R.

 

Christian Roche, fondateur de Marcapar, la référence incontournable de la coloration végétale, ouvre son stage expert. Incroyablement déroutant mais absolument génial !

8h30 

À 20 km de Lyon, à Vaugneray, jolie commune vallonnée, rendez-vous dans les locaux de Marcapar tout de bois revêtus. Les participants s’installent autour d’un buffet de petit déjeuner fort appétissant.

9h 

Tour de table des présentations. Christian m’avait prévenu : “Tu verras, ils ont tous dix ans d’expérience.” Julien ouvre le bal : il a découvert Marcapar, il y a 9 mois (!?!) et co-anime déjà des formations dans sa région. Le talent n’attend pas le nombre des années.

9h30

Entre Cécile, ses deux employées et Khalid de Paris, Sandrine de Saint-Étienne, Coralie de Nice, Claudine de Haute-Savoie, Madeleine de l’Essonne, Céline de Belfort et Manu de Clermont-Ferrand… il n’y a que des passionnés. Les témoignages sont  édifiants.

10h

Christian Roche rappelle brièvement les principes de la coloration végétale selon Marcapar, les trois familles de plantes et les différentes couleurs, les mélanges, la jonction, les décoctions. Ça va un peu vite pour moi, mais tout le monde a l’air de suivre. 

10h30 

Ça se complexifie, je dois m’accrocher. Je note ce qui me paraît important, “avec le végétal, on ne peut pas tricher”. Marcapar n’achète plus de poudres toutes faites pour éviter les mauvaise surprises, mais des plantes entières qui sont broyées sur place. 

11h00

Selon Christian : “La prise du cheveu varie en fonction du mélange, du liant, de l’application, du temps de pose, de l’après-shampooing ou du masque.” Ah quand-même…

11h30

“N’hésitez pas à faire des décoctions ou des infusions avec toutes les couleurs”, recommande Christian. Votre petite tisane fera la différence pour un résultat encore plus subtil.

12h00

Projection juste avant sa diffusion sur Facebook de la vidéo de Recette, le concept de shampooing ultra personnalisé et eco-responsable, à base de lentilles de Saint-Flour. Je vous laisse la découvrir sur le site Marcapar… Décalée et absolument réjouissante ! 15 minutes après, elle grimpe à 159 vues.

13h

Tout le monde se retrouve au restaurant où “tout est fait maison”, précise la restauratrice en amenant les plats. Ça se sent ! Les conversations continuent à tourner autour de végétal. Sûr, c’est une drogue.

14h30

es modèles nous attendent. Les diagnostics et propositions d’action se font à tour à tour. La plupart des solutions, bien que différentes, sont acceptées. Car dans le végétal, l’expérimentation est la base, comme le démontre Christian, toujours à l’affût de nouvelles plantes. 

15h30

Cécile se penche sur ma tête. Le défi : obtenir cette nuance de châtain en une seule application. Elle pense avoir la bonne formule et me demande si je souhaite tester. Banco ! 

16h

Après le divin massage ayurvédique de Cécile, Khalid s’occupe de l’application à la spatule. J’aime vivre dangereusement !

16h30

Pendant ce temps, dans la pièce d’à-côté, les jeunes d’un CFA de région parisienne s’initient avec Fatima (recherche et développement) à la cosmétovigilance. Demain, ils apprendront à faire un shampooing. Ils ont les yeux qui brillent.

17h 

L’heure du verdict. Les modèles, aujourd’hui blondes (demain ce sera le tour des rousses) affichent des nuances subtiles. Les cheveux sont brillants et les souhaits respectés, sans trace de violet. Mais il est étonnant de voir comment la couleur se révèle sous l’action du sèche-cheveux. Pour moi aussi, ça a marché ! Miracle ! 

17h30

Corentin dévoile un plan d’aide à la communication via Internet et les réseaux sociaux. Après avoir donné quelques conseils techniques, il propose un suivi personnalisé, offert par Macapar. La classe.

20h

C’est pas fini. Une soirée barbecue rassemble les stagiaires et les jeunes du CFA. Les salades d’Isabelle sont succulentes et le vin de Christian coule à flot. Autant de cerises sur le gâteau.

echos-coiffure-magazine-coaching-marcapar-expertise-vegetale-02.jpg
echos-coiffure-magazine-coaching-marcapar-expertise-vegetale-03.jpg
 

 
ECHOSCOIFFURE A AIMÉ :
❤️ Le côté un peu anarchiste de la formation. Tout le monde s’exprime et est écouté. Malgré ses cheveux hirsutes et sa barbe blanche, Christian, accessible et convivial, ne joue pas les gourous. Stagiaires et formateur s’enrichissent mutuellement. Une ambiance unique entre le club de vacances, l’atelier cuisine et la réunion d’experts-chercheurs passionnés. De quoi apporter de nouvelles étoiles à son métier.