Maîtriser les blonds connectés

 
echos-coiffure-magazine-coaching-training-blond-fun.jpg

ECHOS Coiffure a testé…

LE TRAINING BLOND&FUN de L’Oréal Professionnel pour découvrir les blonds personnalisés en vogue sur les réseaux sociaux. 

Durée : 1 journée. 
Lieux : dans toute la France. 
Prix : offert. 
Infos : www.lorealprofessionneletmoi.fr 

Par Laure-Emmanuelle Bonilla
Photo : D.R.

 

Immersion totale dans ce stage gratuit à destination des clients L’Oréal Professionnel, mené tambour battant, ce jour, dans le Sud-Ouest par Valérie Coen. Assurément, la formation porte bien son nom. Very Blond & Ultra Fun !

9h30

Rendez-vous au CFA Gustave Eiffel de Mont-de-Marsan (40), beau bâtiment moderne parfaitement équipé, quasi déserté en ce mois de juillet. Valérie Coen, pétillante formatrice en remplacement de sa collègue en arrêt maladie, accueille les participants. Ça va swinguer. 

10h

Je ne crois pas si bien dire : nous voici tous, après les présentations d’usage et l’exposé des attentes de chacun, en train de dodeliner de la tête, tourner du bassin et secouer les poignets en cadence sur un air qui donne la pêche. Mais oui, nous sommes bien à un stage coloration. Vous en doutiez ?

10h15

Il s’agit d’un exercice de prévention contre les TMS. Rien à voir avec les maladies sexuellement transmissibles mais bien des troubles musculo-squelettiques qui touchent pas moins de 75 % des coiffeurs. Alors on entre dans la danse ? Facile à mettre en place chaque matin dans le salon grâce à l’application 15’coach à télécharger sur son smartphone. Seule l’une des participantes semble peu convaincue : “Vais-je devoir sacrifier mon café du matin avec mes collègues ?” Quel dilemme !

10h30

Retour sur l’essentiel de la matinée. Le blond. “Qui n’a pas rêvé un jour d’être blonde ?”, demande Valérie. Je n’ose lever la main. Brune bouclée, je sais que je serai ridicule en blonde. Pourtant les arguments en faveur du blond sont légion : le blond intemporel fidélise et reste la nuance que la cliente ne sait pas se faire toute seule. Conclusion : en le personnalisant, cela augmente encore la fidélisation. Pour ce faire, trois techniques sont en vogue : le blond hollywoodien, le hair contouring et le babylight.

11h

On passe à la pratique sur quatre modèles vivants, parfaitement choisis et se prêtant totalement au jeu. Elles ont raison car au final, chacune repartira avec des nuances de blond ultra modernes et une chevelure super soyeuse. Car personne n’a oublié d’y associer Smartbond, “l’antiride du cheveu” – tel que l’appelle Valérie –, qui grâce à l’acide maléique, préserve le cheveu en reconstruisant ses liaisons fortes et liaisons faibles pendant le travail de décoloration. Seulement en salon, peu l’utilisent encore et jamais de façon systématique.

11h30

Tout le monde s’active, une vraie ruche. Valérie veille au grain. “N’oubliez pas, pour préparer les produits, il faut mettre des gants.” La plupart la regardent les yeux ronds. “Ah bon ?” 

12h

Valérie passe de groupe en groupe et poursuit ses recommandations : “Ici, il y a trop de produit ; il faut le faire glisser avec la main pour éviter de faire des taches.” “Attention, à bien travailler les mèches sur le dos de la main et non dans la paume, cela permet d’aller plus vite.” 

13h

Groupe suivant, personne n’est épargné : “Vous n’avez pas mis assez de produit sur les demi-longueurs et pointes, voyez les pointes sont toutes sèches.” Le micro-tricotage pour le babylight s’avère délicat. Du travail de dentellière sur un voile fin. 

13h30

Alors ces techniques rapides ? Effet waouh garanti ! Les blonds sont lumineux, les plus réussis offrent des contrastes tout en subtilité. Vais-je me réconcilier avec les blonds ? À méditer pendant la pause déjeuner. 

14h30

C’est reparti ! Valérie demande : “Qui a déjà réalisé des techniques de rainbow hair ?” Une ou deux mains se lèvent timidement. “Qui l’a déjà porté ?” Personne. Une bonne introduction pour ColorfulHair, les nouvelles couleurs tendance, pastel ou flashy pour toutes celles qui veulent affirmer leur look. “Pas question de dire, je n’ai pas la clientèle pour ! Il faut les porter soi-même, les mettre en avant, en parler, c’est un marché qui se développe.” Je comprends que Valérie a aussi été commerciale avant d’être formatrice. Perso, je crois que j’attendrai d’avoir 80 ans et plus rien à perdre pour me le faire. En même temps, je ne suis pas dans la cible ! 

15h

Les nuances sont toutefois à manier avec précaution. Contrairement au bleu navy et vert menthe glacée qui tiennent jusqu’à 20 shampooings, le rose sorbet et le sunset corail disparaissent au bout de trois shampooings. Attention aux promesses non tenues vis-à-vis de la cliente. La recommandation de Véronique : miser sur les applications localisées, les effets plume, en forme de triangle derrière l’oreille sont du plus bel effet et donneront envie au plus grand nombre. Au fait, si ça ne plaît pas, on fait comment pour l’enlever ? À l’eau tout simplement ou à l’Efassor en frottant le cheveu pendant vingt minutes. 

15h15

C’est parti pour essayer sur tête malléable, suivant les injonctions de Valérie : réaliser un dégradé, un halo de lumière et un placement pour mettre en valeur le coiffage de son choix. Astuce de pro : pour réaliser le mélange, commencer par mettre le Clear dans un bol, puis ajouter progressivement la nuance pigmentée. Et aucune crainte, si le violet sort du tube marron, il prend sa vraie couleur dès l’application. 

16h

Chacun prend du plaisir et laisse libre court à sa créativité ; les couleurs explosent et les petites touches de coiffage, tels cette tresse ou ce macaron font la différence. 

17h

C’est fini, chaque groupe présente son modèle sous les applaudissements. Tout le monde est très satisfait de son travail. Valérie fière de ses “élèves”. Chacun repart reboosté. 

 

 
ECHOSCOIFFURE A AIMÉ :
❤️ Un training hyper rythmé et très
cadré.
❤️ Une foule d’informations faciles à
retenir dans un temps limité.
❤️ Le dynamisme, la poigne et la bonne
humeur de Valérie qui a su
enthousiasmer les participants. Mais
aussi son côté pro, elle sait
parfaitement de quoi elle parle !