Provalliance -Evasion artistique

prvalliance-evasion-artistique-01.jpg

Venus des quatre coins de la planète – Iran, Chine, Corée du Sud, Jordanie, Italie, Ukraine, Nouvelle Calédonie, Pologne... 

les 1 000 franchisés et patrons de succursales Franck Provost et Fabio Salsa s’étaient donné rendez-vous au Casino de Paris, le 19 mars dernier, pour découvrir les nouvelles collections des deux marques et les nombreuses actualités du groupe.

Et, c’est à une salle conquise et enthousiaste que Franck Provost, président de Provalliance (Franck Provost, Fabio Salsa, mais aussi Jean Louis David, Saint Algue, Intermède, Niwel…), a lancé quelques messages comme il sait si bien le faire : “De l’exigence naît le succès !” ; ou encore : “Jamais je n’ai eu autant de projets dans ma tête. C’est pourquoi, je souhaite notamment créer une fondation pour aider les personnes malades, qui ont perdu leurs cheveux : perruques accessibles, prise en charge facilitée…”

Confiant dans ce projet, il a laissé la parole à son fidèle n°2, Marc Aublet, lequel a annoncé le rachat d’un acteur majeur de la coiffure en Espagne et en Argentine : Luis Llongueras (300 salons et 20 écoles diplômantes). Il a aussi précisé la digitalisation à 100 % du programme de fidélité, la mise à disposition de nouvelles tenues pour les collaborateurs, et enfin, la création d’un nouveau concept-enseigne entièrement dédié aux hommes : Les Beaux Gosses.

D’ailleurs, le groupe prévoit une dizaine de salons d’ici à quelques mois. Quant à Olivia Provost, directrice de la communication du groupe, elle a annoncé le lancement d’Hello You, un newspaper trimestriel qui remplacera le magazine consumer de Franck Provost, de LearnApp, une application dédiée notamment à la formation en ligne de Provalliance.

Côté shows, Fabien Provost, directeur artistique, a offert une collection ultraféminine, Blow away your hair, avec des coupes boules fortes et chics à la fois et un stylisme somptueux. La beauté au masculin a été célébrée par la brigade Barber : franges, boucles, cheveux longs, taille de la barbe...Summer Break, la collection printemps-été de Fabio Salsa, a mis en avant des coupes estivales coiffées-décoiffées. Pour faire disparaître ces plateaux artistiques, quoi de mieux qu’un hypnotiseur et mentaliste pour bluffer la salle ! Chapeau Viktor Vincent, la salle est restée sans voix. Puis, les coiffeurs ont enchaîné sur un dîner de gala à l’ambiance survoltée, au musée de l’Air et de l’Espace au Bourget, avant une deuxième journée de séminaire.



Offrez cet article à votre meilleure amie. Profitez de cette occasion pour lui prouver votre amitié !