Yann Galina , le nouveau directeur général Ghd France

Yann-Galina.jpg

Qu’est-ce qui vous a séduit dans l’aventure ghd ?
La marque, son ADN et son image auprès des coiffeurs (je viens moi-même de Wella Professionals). Mais aussi ses produits aux performances inégalées en termes de technicité grâce à un investissement très important dans la recherche et le développement. Enfin, l’équipe ghd France, ultra dynamique et impliquée, avec une parfaite ouverture d’esprit.


Votre arrivée à la direction de ghd France préfigure-t-elle des changements importants ?
Il n’y aura pas de transformations radicales, dans la mesure où le travail d’implantation de la marque depuis 2006, par mon prédécesseur Nicolas Chausson, a été incroyable. Ma réflexion sera stratégique et portera sur les différents circuits de distribution, tout en donnant la priorité aux coiffeurs. Je suis parfaitement conscient du soutien qu’ils ont apporté à la marque.


Beaucoup de coiffeurs se plaignent de la concurrence d’Internet considérée comme un frein à la vente dans les salons. Comment les aider ?
Aujourd’hui Internet est une réalité et on ne peut faire sans. La consommatrice cherche à saisir toutes les opportunités. Je suis en train d’affiner avec l’équipe une approche différenciante, des différents circuits de distribution. Dores et déjà, nous réservons l’exclusivité de nos nouveautés durant trois mois, aux salons de coiffure. De même pour les lancements en cours, les cadeaux consommatrices sont uniquement dédiés aux salons. Et plusieurs surprises positives attendent encore les coiffeurs dans les mois à venir.
 



Offrez cet article à votre meilleure amie. Profitez de cette occasion pour lui prouver votre amitié !