Loïc Masurel

 
echos-coiffure-magazine-personnalites-loic-masurel.jpg
 

Le bel esthète

Ambassadeur artistique France de Revlon Professional, Loïc Masurel est avant tout une superbe signature artistique. Ce performeur, vainqueur de nombreux concours, vise aujourd’hui l’harmonie, tant dans ses créations que dans sa vie perso.

Par Laure-Emmanuelle Bonilla
Photo : D.R.


Voilà six ans que l’on suit attentivement son travail. Depuis sa révélation aux Hairdessing Awards*, Loïc Masurel s’est imposé sur la scène coiffure comme l’un des talents à même de prendre la relève des plus grands. Il frappait alors déjà fort avec des visuels en noir et blanc, à la signature mode pimentée d’un léger parfum de souffre. Frisson garanti. Également quand on découvrit l’auteur. Belle gueule, beau gosse. On se dit alors que forcément, les fées s’étaient penchées sur son berceau. Et Loïc ne dément pas, il croit, à raison, à sa bonne étoile.

Pourtant, malgré une mère coiffeuse, la coiffure n’a pas été une évidence pour lui. Il a d’abord misé sur le sport de défense (taekwondo et kick-boxing qu’il continue d’exercer), s’engouffrant dans une carrière militaire, pour comprendre, au bout de deux ans, que ce n’était pas pour lui. Il amorça alors un virage à 180 degrés et opta à 21 ans pour la coiffure, pas sûr que ses instructeurs aient bien pris la chose. Puis, une fois ses diplômes en poche, il se lança dans le mannequinat. Son physique lui ouvrait les portes d’un métier de paillettes qu’il l’envoya en Asie et à New York, pour s’apercevoir que finalement, il ne construisait rien. Ce fut alors comme si la coiffure, toujours, le rattrapait, malgré lui. Mais finalement, ses expériences l’on nourrit. Le sport lui a forgé un mental, l’armée, apporté la discipline, quand la mode lui a ouvert son carnet d’adresse.

2010
Ouverture du salon M Innovation à Wattrelos.
2013
Vainqueur des Hairdressing Awards* Nord.
2014
Vainqueur des Hairdressing Awards* Nord, Afro et coiffeur de l’année.
2016
Seconde place du style Master Show de Revlon Professional.
Ouverture de L’appart Loïc Masurel à Lille.
2017
Ambassadeur artistique Revlon Professional France.

La coiffure est son socle

Sa vision de la coiffure participe à un tout, soulignant une attitude générale, jamais déconnectée des tendances et de l’air du temps. “Je ne pense pas à faire de la coiffure mais de belles images”, confie-t-il. Maquilleuses, stylistes et agence de casting, issus de son réseau international, collaborent à ses prises de vue, lui permettant d’accéder au meilleur. Ses réalisations évoluent pour progressivement s’adoucir, gagner en couleurs sans perdre de leur justesse. Un virage stylistique qu’il amorce depuis sa nomination en tant qu’ambassadeur artistique de Revlon France. Est-ce à dire que la marque influence ses choix ? Loïc s’en défend. S’il a choisi Revlon parmi d’autres, c’est justement parce qu’elle lui fait confiance et lui offre une grande liberté d’action. Et comment dire non à une marque qui crée un poste d’ambassadeur artistique France, spécialement pour lui ? Car c’est bien l’activité qu’il préfère : réaliser de belles images, organiser des shows en créant lui-même des histoires, tout contrôler, s’embarquer dans de vrais projets artistiques.

Cela ne l’a pas empêché d’ouvrir, l’an dernier son propre salon de coiffure privé, à Lille, où il officie seul, uniquement sur rendez-vous, de façon à gérer plus facilement son emploi du temps. Son expérience en association avec sa maman dans leur salon de Wattrelos, l’a dissuadé de diriger une équipe. Trop compliqué et trop éloigné de sa passion pour l’artistique.

À 33 ans, Loïc se dit comblé. Son calme, sa pudeur et sa sagesse peuvent étonner. Quand on lui demande quels sont ses nouveaux défis, il répond vouloir vivre au jour le jour. Son métier d’artisan est son socle. Il lui permet de s’exprimer de multiples façons, y compris dans la presse féminine où l’on sollicite ses conseils beauté. Aujourd’hui, il a envie de se poser. Ce jeune ambitieux sait garder les pieds sur terre et préfère la nature aux grandes villes. Il est resté proche de sa famille et avoue avoir aujourd’hui envie de construire la sienne. Souhaitons que là aussi, les opportunités fleurissent.

* Concours ouvert à tous les coiffeurs, orchestré par Schwarzkopf Professional.

Son compte Instagram : https://www.instagram.com/loicmasurel/